11 façons d’empêcher les tuyaux de geler dans un vide sanitaire

Partagez ce message :

La baisse soudaine de la température en hiver entraîne de nombreux problèmes majeurs, notamment des tuyaux gelés. Le gel des tuyaux peut provoquer des fuites ou même éclater complètement vos tuyaux.

Comment éviter que les tuyaux de votre vide sanitaire ne gèlent ?

La meilleure chose à faire pour la plupart des gens est d’isoler leurs tuyaux. Alternativement, certains choisissent d’isoler tout leur vide sanitaire pour s’assurer que les tuyaux ne sont pas exposés à l’air froid.

Continuez à lire pour en savoir plus sur la façon d’empêcher les tuyaux de votre vide sanitaire de geler !

Les conduites d’eau dans un vide sanitaire gèlent-elles ?

Oui, les conduites d’eau dans un vide sanitaire peuvent geler, car les vides sanitaires sont généralement exposés à l’environnement extérieur.

Comme nous le savons tous, l’eau douce gèle à 32°F. Lorsqu’il commence à se solidifier, sa densité diminue et il commence à se dilater.

Lorsque l’eau gèle et se dilate, une forte pression est exercée sur le tuyau, ce qui peut le faire fuir ou même éclater.

Les fuites peuvent causer des problèmes majeurs tels que la croissance de moisissures et de mildiou. Il y a des cas où il peut même endommager les solives de plancher, affaiblissant l’intégrité structurelle de votre maison.

Comment empêcher les tuyaux de geler ?

Si vous ne voulez pas que vos tuyaux gèlent en hiver, vous pouvez prendre de nombreuses mesures préventives, telles que les suivantes :

1 – Isolez votre vide sanitaire

L’isolation de votre vide sanitaire est l’une des mesures les plus exigeantes mais efficaces pour empêcher vos tuyaux de geler.

Vous en profitez également l’été, lorsque votre vide sanitaire risque de se condenser croissance de moisissures et de mildiou par l’humidité.

Pour isoler votre vide sanitaire, vous devez procéder comme suit :

2 – Réparer les fuites et les infiltrations

Il est préférable de sceller les zones où l’eau peut s’infiltrer dans votre vide sanitaire. Cela inclut la base, ainsi que toutes les fissures ou ouvertures dans les murs.

Si vous avez un sol en terre battue, renivelez le sol autour de la fondation afin qu’il s’éloigne de la maison. Si de l’eau pénètre alors, elle s’écoule directement du vide sanitaire.

3 – Sceller les fuites d’air et les évents

Pendant l’hiver, l’air froid peut s’infiltrer à travers vos évents, vous devez donc également les sceller.

Pour couvrir les ouvertures d’aération du vide sanitaire à l’extérieur, vous pouvez opter pour des grilles d’aération. Ensuite, scellez-le avec un isolant en mousse et un scellant.

  Quel est le goût du gombo ?

4 – Isoler les murs du vide sanitaire

Après avoir remédié à la fuite et scellé les bouches d’aération, vous pouvez commencer à isoler les murs du vide sanitaire.

Les professionnels recommandent d’utiliser des panneaux isolants en mousse rigide au lieu de la fibre de verre, car ils peuvent s’affaisser ou tomber en panne avec le temps. En effet, l’humidité peut facilement pénétrer dans la couche d’isolation et l’alourdir.

La mousse rigide, en revanche, est utilisée polystyrène expansé (EPS)un matériau hydrofuge et hydrofuge efficace.

Ne placez pas de panneaux isolants entre les solives de plancher, mais contre les murs de fondation.

5 – Installer un pare-vapeur

Cette étape s’applique uniquement si vous avez un sol en terre battue dans votre vide sanitaire.

Il est nécessaire d’isoler le vide sanitaire de la terre car la vapeur d’eau peut s’évaporer du sol. Lorsque cela se produit, il peut pénétrer dans votre maison et provoquer la pourriture du bois et une mauvaise qualité de l’air.

De nombreux propriétaires préfèrent utiliser des feuilles de polyéthylène renforcé d’au moins 6 mm d’épaisseur comme pare-vapeur.

6 – Couvrez vos tuyaux

Étant donné que l’isolation de l’ensemble de votre vide sanitaire peut coûter cher, une alternative plus économique consiste à isoler vous-même les tuyaux.

Les options d’isolation populaires incluent la mousse pulvérisée, la mousse traditionnelle et l’isolation des trous de tuyaux.

La mousse pulvérisée est idéale pour recouvrir les zones présentant de petits espaces. Il est résistant à l’eau et peut aider à réduire les vibrations des tuyaux.

Cependant, vous devez être prudent lorsque vous l’utilisez mousse de pulvérisation car il peut provoquer une irritation de la peau, des yeux et du nez. Certaines personnes ont également du mal à respirer, utilisez donc ce matériau avec précaution.

L’isolation en mousse traditionnelle, en revanche, est idéale lorsque vous devez couvrir une grande surface. Lorsque vous l’utilisez, coupez le matériau à la longueur souhaitée et collez-le autour des tubes.

7 – Augmentez la température de votre maison

L’une des raisons pour lesquelles vos tuyaux gèlent est que la température dans votre maison est beaucoup trop basse. Un excellent moyen de lutter contre cela est de garder votre maison au chaud.

Pour ce faire, réglez la température de votre maison à au moins 55°F. Pendant le temps où votre région a Vortex polaireil faut monter le chauffage de quelques degrés.

La chaleur rayonne de votre maison vers vos conduites d’eau, les empêchant de geler. Cette méthode est efficace, surtout si vous partez en vacances.

  Marinara contre. Sauce à spaghetti : quelle est la différence ?

Le seul inconvénient de cette méthode est qu’elle consomme beaucoup d’énergie, ce qui augmentera vos factures. Quoi qu’il en soit, c’est toujours une meilleure option puisque vous dépenserez plus d’argent pour réparer vos tuyaux au cas où ils éclateraient.

8 – Fermez vos portes de garage

Une erreur courante que commettent les propriétaires lorsque l’hiver s’installe est de laisser leurs portes de garage ouvertes.

Si vous avez des conduites d’eau allant de votre garage à votre vide sanitaire, gardez vos portes de garage fermées en tout temps.

Cela aidera également à conserver la chaleur provenant de votre espace de vie.

9 – Laisser couler les robinets

Vous devez laisser vos robinets ouverts en hiver pour éviter l’accumulation de pression sur les tuyaux car c’est la principale raison pour laquelle ils éclatent.

En ouvrant votre robinet, vous remplacez l’eau froide presque gelée par de l’eau fraîche et chaude qui sort du sol. Les professionnels recommandent d’effectuer cette méthode sur les robinets des murs extérieurs.

Étant donné que les tuyaux des murs intérieurs sont déjà chauffés par la chaleur provenant de votre espace de vie, vous avez moins de soucis à vous faire.

10 – Ouvrez les armoires et les portes

Une autre façon de faire circuler l’air chaud dans votre maison est de garder vos placards et portes ouverts.

Cette étape est essentielle, en particulier dans les zones où la plomberie n’est pas conditionnée, comme sous votre évier. La suppression des éléments stockés dans ces espaces de stockage aide également !

Cependant, gardez tous les produits chimiques ménagers toxiques et les produits de nettoyage inaccessibles aux enfants et aux animaux domestiques pour vous assurer que personne ne se blesse.

11 – Installer les câbles chauffants

L’installation de câbles chauffants électriques est une autre méthode qui repose sur l’électricité. Les propriétaires préfèrent utiliser le variante autorégulatrice car il peut augmenter sa propre puissance par pied linéaire en réponse à la température froide.

Les câbles chauffants fonctionnent en produisant de la chaleur lorsqu’ils sont sous tension. Leur noyau conducteur se contracte au microscope, augmentant leur production de chaleur lorsque la température baisse.

Le processus d’installation est simple ; il vous suffit d’enrouler les câbles autour du tube.

Les câbles chauffants seuls sont efficaces, mais certaines personnes vont encore plus loin en enveloppant tout le tuyau d’isolant afin qu’ils retiennent plus de chaleur.

  Pouvez-vous utiliser de l'eau à la place du lait pour les crêpes ?

Comment dégeler des tuyaux gelés

Si les tuyaux de votre vide sanitaire ont commencé à geler, voici quelques solutions que vous pouvez essayer pour les dégeler :

1 – Appliquer la chaleur directe

Une fois que vous avez trouvé le tuyau gelé, vous pouvez le dégeler en lui appliquant directement de la chaleur.

Vous pouvez utiliser n’importe quel outil disponible dans votre maison, comme un sèche-cheveux, un coussin chauffant électrique, un pistolet thermique ou une serviette chaude. Le dégel du tuyau peut prendre des heures, surtout s’il gèle dehors, la patience est donc essentielle.

N’oubliez pas de toujours surveiller l’appareil et de ne jamais le laisser sans surveillance. Si vous ne souhaitez pas utiliser d’outils électriques, vous pouvez opter pour des réchauds au propane ou des réchauds à charbon.

Une fois les conduites dégelées, ouvrez lentement l’eau et vérifiez s’il y a des fuites ou des fissures.

2 – Appelez un plombier agréé

Si le chauffage de vos tuyaux gelés ne fonctionne pas, vous pouvez contacter un plombier agréé à la place. Ceci est recommandé si la zone affectée est inaccessible.

Ils étudient généralement la zone et élaborent un plan sur la façon de dégeler vos tuyaux.

Dernières pensées

Comment empêcher les canalisations de geler dans un vide sanitaire ? Eh bien, vous devez vous rappeler que retenir la chaleur dans votre maison vous aidera grandement dans votre situation.

De cette façon, vous économisez beaucoup de temps et d’efforts à l’aide du thermostat et des câbles chauffants de votre maison.

De plus, vous devez garder vos placards et vos portes ouverts pour permettre à l’air chaud de circuler dans toute votre maison.

Alternativement, vous pouvez essayer d’isoler les tuyaux ou tout le vide sanitaire pour empêcher l’air froid de pénétrer dans l’espace.

Avec toutes ces solutions en tête, nous espérons que vous savez désormais quelles mesures prendre pour la plomberie de votre vide sanitaire à l’approche de l’hiver !

Partagez ce message :