7 façons intelligentes d’empêcher les tonneaux de vin de rétrécir

Partagez ce message :

Des rouges robustes aux blancs délicats, des Chiantis classiques aux Bordeaux audacieux et au Chardonnay pétillant, que vous chantiez « La Brindisi » ou « Days of Wine and Roses », le vin joue un grand rôle dans nos vies – et l’a toujours fait.

Une passion pour le vin éclabousse les pages de la littérature mondiale, du vol à la tire Falstaff de Shakespeare au « Cask of Amontillado » de Poe, présenté dans la Bible, Balzac, Borges et bien d’autres.

Mais qu’en est-il des barils sauvegarder tout ce vin ?

Que vous soyez vous-même un professionnel du vin ou que vous aimiez simplement en stocker de grandes quantités, les tonneaux de vin sont un élément essentiel pour un transport et un stockage appropriés.

L’un des plus gros problèmes auxquels sont confrontés les fûts qui stockent de l’alcool est le rétrécissement.

La meilleure façon de contrer cela est de pratiquer un bon entretien général des navires tout en prenant des mesures spécifiques pour réduire et, si possible, combattre le risque de rétrécissement.

Ce guide peut vous y aider.

1 – Empêcher les fûts de se dessécher

Les vins secs pourraient être votre tasse de thé, mais les fûts secs ne devraient certainement pas l’être.

Bien que vous ne vouliez pas que vos fûts soient trempés (et nous y reviendrons plus tard) laissez sécher vos vaisseaux est un moyen infaillible de le faire rétrécir et se ratatiner. Ceci, à son tour, peut entraîner le desserrage et la rouille des bandes métalliques, ce qui peut entraîner la perte de l’intégrité du canon.

Si les bandes se détachent, le canon devra être retravaillé (c’est-à-dire recréé) à partir de zéro.

2 – Prendre soin des groupes de métal

Tout cela pour dire que le maintien des bandes métalliques en bon état est l’une des choses, sinon la plus importante, que vous puissiez faire pour vous assurer que les barils restent en bon état. C’est un cercle vicieux : rétrécir le canon peut desserrer les bandes, permettant au canon de rétrécir davantage et de se détériorer.

  Quel est le goût du soju : sachez-le ici !

Une chose que les fabricants de tonneaux font pour lutter contre cela est de galvaniser les sangles métalliques pour les protéger de la rouille. Si vos pneus n’ont pas encore été traités de cette façon, vous voudrez peut-être envisager un spray ou une peinture de galvanisation ou anti-corrosion pour les protéger de l’humidité.

3 – Eau contre Glace

Aussi important qu’il soit de s’assurer que vos fûts ne sèchent pas, vous vous demandez peut-être s’il est dangereux d’aller trop loin dans l’autre sens et de mouiller vos fûts.

Cependant, l’eau fait gonfler les vaisseaux, avec les anneaux métalliques qui les maintiennent en place pendant que le bois l’absorbe. Bien que cela ne signifie pas que vous devez tremper vos vaisseaux ou qu’ils se dilateront trop, cela signifie que l’eau n’est pas une cause probable de rétrécissement.

Cependant, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas causer de problèmes avec votre boucle sous d’autres formes. Si l’on laisse l’eau s’accumuler au fond et geler par temps froid, elle peut exercer une pression par le bas et causer de graves dommages.

4 – Le problème de l’humidité

En l’absence d’humidité suffisante, le bois peut se dessécher rapidement.

Cela est dû au problème plus important que la cellulose a besoin d’humidité pour maintenir les parois cellulaires en bonne santé.

Cela signifie s’assurer qu’il y a au moins un peu d’humidité dans la pièce où se trouvent les fûts.

Pourtant, vous voulez vous assurer que cela se fait également avec modération. S’il y a trop d’humidité, les vaisseaux peuvent se déformer, provoquant le relâchement des anneaux.

Que cela entraîne ou non un rétrécissement, il est également indésirable de le laisser rétrécir et sécher en raison d’un manque d’humidité.

La plage acceptable pour empêcher votre baril de se déformer ou de rétrécir commence à pas moins de 40 % d’humidité. Vous verrez entre 50 % et 65% voire 75% répertorié comme le plafond correct, choisissez donc une plage de départ et augmentez ou diminuez l’humidité selon les besoins.

5 – Maintenir la bonne température

En plus de l’humidité, le fait de maintenir les fûts à une température trop élevée peut provoquer leur dessèchement.

  Pak Choy vs Bok Choy : quelle est la différence ?

Il n’est pas surprenant que cela s’accompagne souvent d’un manque d’humidité. Les déserts sont non seulement secs et déshydratés, mais généralement aussi très chauds pendant la majeure partie de l’année.

Le résultat est un environnement qui peut assécher le bois à des températures torrides avec peu ou pas d’humidité pour le remplacer.

Cependant, la chaleur elle-même ne fera pas rétrécir le bois de vos fûts. Au lieu de cela, le temps est lié à l’humidité, car plus de chaleur peut faire chuter l’humidité.

Pour cette raison, vous ne devez pas entreposer les tonneaux de vin en bois à moins de 55 degrés Fahrenheit.

6 – Entreposez la cuve avec du SO2

Pour maintenir les fûts dans le meilleur état possible et éviter à la fois la détérioration et le rétrécissement, envisagez de brûler le soufre dans les fûts et évitez cela avec du dioxyde de soufre SO2.

Assurez-vous de travailler dans un endroit bien aéré et évitez de respirer du SO2.

Vérifiez une fois par mois si le SO2 est présent. Si c’est le cas, répétez le processus.

Cependant, le problème avec cette méthode est qu’elle peut en fait provoquer un rétrécissement au fil du temps.

7 – Autres façons de conserver les tonneaux de vin en bois

Heureusement, il existe plusieurs façons de stocker vos fûts de vin sans risque de rétrécissement.

Par exemple, vous pouvez créer une solution de conteneur qui maintient le bois en bon état.

Utiliser une ration de 1 cuillère à café d’acide citrique et 1,5 cuillère à café de métabisulfite de potassium pour chaque litre de volume et dissoudre dans de l’eau chaude.

Une fois que vous avez fait cela, vous voudrez remplir le récipient aux 2/3 environ avec de l’eau et ajouter la solution de stockage avant d’ajouter un peu plus d’eau froide pour couronner le tout et le refroidir.

Bondissez le baril, et vous êtes prêt à partir.

Cette solution doit être complétée au moins une fois par mois pour reconstituer la quantité de solution qui peut être perdue par évaporation et par absorption d’eau dans le bois.

  Combien de temps pour cuire des côtelettes de porc à 375

L’avantage d’utiliser cette solution de conteneur et de l’empêcher de rétrécir est que, lorsqu’elle est stockée dans de bonnes conditions, elle peut conserver votre récipient indéfiniment.

Lorsqu’il est entreposé, faites pivoter le baril d’environ 45 degrés chaque fois que vous le remplissez.

Assurez-vous de garder le bouchon et la zone autour de celui-ci trempés. Cette dernière partie est essentielle pour empêcher le vaisseau de se dessécher et donc de rétrécir vers l’extérieur à partir de ce point.

Une autre méthode de traitement de la détérioration pouvant entraîner un rétrécissement consiste à remplir le récipient aux 2/3 avec de l’eau froide, puis à ajouter une solution alcaline. Ce dernier peut être du percarbonate de sodium ou du carbonate de sodium à raison de 1 cuillère à café pour une détérioration légère et jusqu’à 3 cuillères à café pour des problèmes de détérioration plus importants.

Laissez le baril tremper toute la nuit

Toutes ces étapes peuvent aider à éviter que vos tonneaux de vin ne rétrécissent.

Pourtant, la première raison pour laquelle ils rétrécissent est en fait la plus simple, et celle que nous avons dite au début – ils deviennent secs et chauds.

Conservez vos fûts de vin dans un endroit frais, climatisé et bien humidifié, et vous pourrez stocker et conserver le vin dans le cadre de votre vie et de vos moyens de subsistance pour les années à venir.

Partagez ce message :